Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Chavagnes-en-Paillers > Anjouinière (l')

Graphies connues

L'Anjouinière (1534) source : D'après les manuscrits Gourraud cités par Amblard de Guerry.


Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
Titre Image
  • Nature : Regroupement d'habitations
    Précision sur la nature du lieu : hameau
  • Localisation : à 0,8 Km du centre bourg
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section L2, polygone n°7
    • Coordonnées cadastrales modernes : Feuille 000 AB 01

Etymologie

Angevin, nom d’homme originaire de l’Anjou [1].

Données historiques

Histoire et archéologie

Le village et tènement de l'Anjouinière est une ancienne possession du Prieuré de Chavagnes [1].

 

Ce tènement était limité par le chemin de Benaston au bourg, le tènement du Ribatet et le tènement du Grand Fief, en suivant une ligne droite jusqu’à la Bouessacrée [1].

 

Avec les Pâtis de la Gerbaudière, il contenait 200 boisselées [1].

 

Il était tenu à certains droits de cens et à terrage de onze parties deux (deux onzièmes des fruits croissant par labeur), du Chapitre de Luçon, Prieur de Chavagnes. Le curé percevait sur le tènement deux boisseaux seigle, mesure des Herbiers, de gros de dîme [1].

Autres mentions
Le nom a été parfois écrit « Lanjuinière », mais aussi :- « Langevinière » (une pièce de 1534 nomme « feu Jehan Cosson de Langevinière »)- et « Lanjouynyère » (l’ancien papier censier de la Robretière, vers 1590, nomme « Antoine Moreau de Lanjouynyère ») [1].
[1]

Notes d'Amblard de Guerry, citant les manuscrits Gourraud, aujourd'hui disparus.

 

Nous écrire