Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Montaigu > Boisseleau (rue sous-lieutenant Robert)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Voie de communication (rue) Masquer
Titre Image
  • Nature : Voie de communication (rue)
  • Localisation : La "rue du sous-lieutenant Robert Boisseleau" est une rue en impasse, située dans la partie ouest du "village du Pont Neuf".
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section B
    • Coordonnées cadastrales moderne : Section AL

Données historiques

Histoire et archéologie

Robert Boisseleau, né le 3 octobre 1936 à Montaigu, a fait l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (1957-1959), puis celle de Saint-Maixent. Affecté en Algérie comme sous-lieutenant au 151e Régiment d’Infanterie Motorisée (151e R.I.M.), il y décéda le 4 septembre 1961, victime d’un accrochage à Bou Zitoun dans le djebel Debbar, près de Guelma dans l’Est-Constantinois[1].

Le 27 février 1962, Robert Boisseleau a été promu chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur, à titre posthume[2].

Illustrations

montaigu_boisseleau_robert_1.jpg

montaigu_boisseleau_robert_1.jpg


Montaigu, le 11 novembre 1970 :
le président départemental de l’U.N.C.-A.F.N. remet son drapeau à la section de Montaigu,
après avoir rendu hommage 
aux mémoires de Robert Boisseleau et de Fernand Guichet,
morts durant la guerre d’Algérie.
(Bulletin du District de Montaigu, n°2, 1970)

[1]

Entretien en 2012 avec Gérard Moreau membre actif de l’Association des anciens combattants de Montaigu.

 
[2]

Base Léonore, recensement des récipiendaires de la Légion d’honneur.

 

Nous écrire