Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Moreilles > Brosse (la)

Nature(s) du lieu

Catégorie : Siège d'exploitation agricole Masquer
  • Nature : Siège d'exploitation agricole
    Précision sur la nature du lieu : cabane

Données historiques

Histoire et archéologie

La cabanne de la Brosse "contenant cent cinquante arpens, située proche la maison de loynes [...] dans le désseichement du petit poitou" est arrentée en 1684 à François Gillois et Marie Mocquais par Jean-Baptiste de Loynes, seigneur de Nalliers-l'Isleau-les-Tours et son frère Jules de Loynes de Villefavreux[1] ; elle fait partie des 2067 arpents de marais qui proviennent des investissements de leur père, Julius, dans le Petit-Poitou et le Vieux Desséché de Champagné.

En 1763, les héritiers Gillois – ici Marie-Madelaine Gillois, épouse de rené Durand de Lavaux-Martin – reconnaissent devoir payer la rente à Jean-Baptiste-Jacques-Daniel de Loynes, deuxième marquis de la Coudraye[2]

Autres mentions

Le lieu figure sur la carte de Cassini. 

Sources et références

Informations fournies par Ph. Moreau (sept. 2021)

[1]

D'après le "titre nouvel des héritiers Gillois à M. de la Coudray", 27 avril 1763, Arch. dép. Charente-Maritime, minutier de La Rochelle, Guillaume Delavergne, 27 avril 1763, 3 E 1674-liasse 2, fol.255-259. La maison de Loynes est "située proche l'abbaye de Moreilles dans le désseichement du petit poitou avec trente arpens ou environ de terre joignant et appartenant à lad. maison, de laquelle dépend aussi un petit village composée de plusieurs petites maisons".

 
[2]

D'après le "titre nouvel des héritiers Gillois à M. de la Coudray", 27 avril 1763, précité.

 

Nous écrire