Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Graphies connues

le Clos Vieux (1800) source : Carte de Cassini, cartes d'état-major (1850-1948), carte IGN (1975)


Nature(s) du lieu

Catégorie : Lieu-dit Masquer
  • Nature : Lieu-dit
    Précision sur la nature du lieu : hameau selon E. Bocquier
  • Localisation : note d'E. Bocquier non datée : "Altitude : 3 m."
  • Coordonnées
    • Coordonnées LAMBERT : 316-2160

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Clos : Ce terme, fréquent dans la toponomastique vendéenne, est très significatif. Il exprime un phénomène à la fois économique et social très net : l'enclôture, i.e. un fait complexe dans ses causes : la conquête sur la nature sauvage, forêt ou marais; un signe de propriété, de mainmise, d'appropriation; une démarcation, une sorte de bornage, en face d'un territoire encore vague; une protection, une défense contre le voisin , mais surtout contre les animaux sauvages ou domestiques du voisin, contre les éléments mêmes, la forêt, les eaux; dans le Bocage, qui se prête mieux, par la nature de son sol, au développement d'une végétation arbusière ou forestière, la clôture fournit le bois de chauffage pour le foyer ou, autrefois, le four. Dans la dune de la Chaume, d'Olonne ou de Jard, la clôture, préservant les cultures du vent de mer, est une levée de sable soutenue par des tamaris ou des graminées traçantes. Le défend, l'ouche, la touche, la mattée, le courtil, ont été, au début et jusqu'à maintenant, ce type de terrain clos.

Données historiques

Histoire et archéologie

Note d'E. Bocquier non datée: "Découverte d'une hache polie en jadéite, transformée en brunissoir."


Nous écrire