Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Essarts, Les > Essarts (Les)

Graphies connues

De Essartis vel Essardis, Dan Essarts

Les Essars, 1222 (Ms. Dom Fonteneau)

Eisartis, 1203 (Cart. Bas-Poitou)

De Exartis, 1098 (Gall. Christ., t.II), Essar, 1200 (Charte, Arch. B. Fillon)

De Exariis, 1099 (ibid.)

Essaria, 1038 (Cart. Bas-Poitou)

XIVe


Nature(s) du lieu

Catégorie : Circonscription Masquer
  • Nature : Circonscription
    Précision sur la nature du lieu : commune

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Essart :

Les essarts sont des terrains antérieurement boisés, mais qui ont été essartés par les monastères, i.e. déboisés, débrousaillés, labourés et cultivés, aux XIe et XIIe s. Selon E. Bocquier : "A côté du verbe essarter, qui exprime cette opération, il dut y avoir un verbe essartir, car on trouve trace du nom essartis. L'essartis se distinguerait de l'essart : ce serait un terrain essarté, i.e. déboisé, mais non défriché. L'opération d'essarter se traduit par les noms : essartement et essartage."


Nous écrire