Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Luçon > Étremière, l'

Graphies connues

Tremières, les (1754) source : minutes notariales[1], plan routier de Trudaine.


Nature(s) du lieu

Catégorie : Siège d'exploitation agricole Masquer
Titre Image
  • Nature : Siège d'exploitation agricole
    Précision sur la nature du lieu : ferme
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales primitives : Section B1, parcelle 135.
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section D2 de la Grande Roulière, parcelle 147.
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section D2 de la Grande Roulière n°2, parcelles 66-67.

Données historiques

Histoire et archéologie

Métairie au XVIIIe siècle, mentionnée dans les minutes notariales[1][2], ainsi qu'en 1788 dans le censif de Champagné (selon E. Bocquier).

A la Révolution, propriété de l'amiral Paris de Soulanges.

[1]

Vente d'un terrain confrontant au midi et au nord aux terres de la métairie des Tremières, 14 juin 1754 (AD85, 3E49/44, minute Louis Ranfray).

 
[2]

Mariages "croisés" entre les familles de l'Etremière et de la Brémaudière, 13 janvier 1779 (3E49/52, minute Félix Jouanneau).

 

Nous écrire