Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Saint-André-Goule-d'Oie > Fief de Saint-André-Goule-d'Oie (le)

Notice rédigée par : Emmanuel François

Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
  • Nature : Regroupement d'habitations

Données historiques

Histoire et archéologie

Le Fief de Saint-André-Goule-d'Oie, à Saint-André-Goule-d'Oie : le bourg et la métairie du prieuré-cure relevaient de la seigneurie de Drolinière (Linières) dans la mouvance des Essarts. En 1453, ils forment le Fief de Saint-André-Goule-d'Oie, concédé à Colas Texier, puis acquis vers 1540 par le seigneur de la Boutarlière qui prétendit au titre de seigneur de Saint-André-Goule-d'Oie au XVIIe s. Voir la notice consacrée à Linières.


Nous écrire