Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Montaigu > Immenhausen (square)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Équipement de loisirs Masquer
Titre Image
  • Nature : Équipement de loisirs
    Précision sur la nature du lieu : jardin public
  • Localisation : Le "square Immenhausen" est un petit jardin public situé dans la partie des "Douves extérieures" touchant la "rue de Tiffauges".
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : A 158 à 161
    • Coordonnées cadastrales moderne : AE 192, 194

Données historiques

Histoire et archéologie

Immenhausen est une ville allemande de Hesse, d’environ 7000 habitants. Elle est jumelée avec la ville de Montaigu depuis 1991, ce qui a officialisé des rencontres initiées en 1979 par René Bironneau, alors président de la Musique de Montaigu, et par Adolf Deichmann (un prénom hérité d’une naissance ayant eu lieu en 1940), président alors de l’Association Sportive d’Immenhausen, et plus tard son bourgmestre[1].

La croix de fer bordant le "square Immenhausen" date de 1774. Jusqu’en 1836, elle se dressait au milieu de la "promenade des Olivettes".

Avant la Révolution, à cet endroit à l’extrémité des "Douves extérieures", se trouvait la métairie du "Petit Sabot" considérée, en 1795 dans les délibérations municipales de Montaigu, comme étant de la "commune d’Hilaire-de-Loulay près Montaigu"[2]. A la même date elles déplorent le meurtre "par un détachement de volontaires", de son fermier, Mathurin Bossard, le 28 octobre de cette année-là (6 brumaire An IV), ainsi que le vol sept jours plus tard par les mêmes troupes d’occupation, de neuf bœufs de cette métairie[2].

En 1814, il n’en restait qu’une "masure" dans les ruines de laquelle vivait Perrine Pottier[3], une des institutrices de "l’école de la Propagation" que Kléber avait envoyées en octobre 1793 dans les prisons nantaises. Ayant survécu, elle était revenue à Montaigu, et s’efforçait d’y relever l’enseignement pour les filles et son ancienne école.

Autres mentions

En mai 2007, une plaque a été apposée dans ce square, en hommage à Carmen Bäcker (1937-2006), dynamique présidente-cofondatrice du comité de jumelage Montaigu-Immenhausen[1]

Illustrations

montaigu_immenhausen.jpg

montaigu_immenhausen.jpg


La mairie (Rathaus) d’Immenhausen, à 1054 km de Montaigu,
où, pour le 10e anniversaire du jumelage des deux villes,
on a inauguré le
"square Immenhausen" en mai 2001.

[1]

Entretiens en 2012 avec Marie-Jeanne et Maurice Strauss, de ceux qui furent aux origines du jumelage Montaigu-Immenhaussen.

 
[2]

Montaigu, délibérations municipales, 24 et 28 frim. An IV / 15 et 19 déc. 1795 (Arch. dép. de la Vendée : 146 R2).

 
[3]

Plan, matrices et état de sections du cadastre de 1814 (Arch. dép. de la Vendée : 3 P 146).

 

Nous écrire