Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Lucs-sur-Boulogne, Les > Lucs-sur-Boulogne (Les)

Notice rédigée par : J.-B. Piveteau

Nature(s) du lieu

Catégorie : Circonscription Masquer
  • Nature : Circonscription
    Précision sur la nature du lieu : commune

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Luc : D'après Longnon (art.688 p.167), "le mot latin lucus, qui était à peu près synonyme de silva, forêt, bois, mais désignait, semble-t-il, un bois ou une forêt de moindre dimension, était peut-être plus fréquemment employé que le mot silva comme nom de lieu à l'époque romaine". Pour d'autres, le terme signifierait "lieu consacré" en gaulois (Cf. Congrès archéologique de France, XXXIe session, à Fontenay, en 1864, Paris, 1865, p.16). Dauzat (p.118 et 119) remarque que lucus est "le prototype de nos divers Luc et Lu". Il ajoute (p.119): "La signification religieuse païenne (bois sacré) longtemps attaché à ce mot contribua sans doute à le faire tomber en défaveur, bien que le sens en ait été conservé assez longtemps par endroit, car il semble avoir formé quelques composés avec des noms d'hommes germaniques". Il importe de signaler qu'une confustion peut s'établir entre les toponymes dérivant de lucus et ceux formés sur Lug, luco, mot gaulois signifiant brillant, clair ( Lugdunum : luco-dunos : clair mont). Lug était aussi le nom d'un dieu solaire.

Données historiques

Histoire et archéologie
Trois tumuli.La commune comprend deux paroisses : Saint-Pierre-du-Grand-Luc et de Notre-Dame-du-Petit-Luc. Ce n'est qu'à la fin du XIIIe s. qu'on a commencé à dire Les Lucs, pour les deux paroisses réunies. L'église Sainte-Marie ou Notre-Dame était dans l'Anglier du Petit Luc (B. Fillon, Poitou et Vendée, art. Lucs, p.6).

Nous écrire