Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Terre agricole (hors vigne) Masquer
Titre Image
  • Nature : Terre agricole (hors vigne)
  • Localisation : "La Magdeleine" était située au sud de l'actuelle rue du 8 mai 1945, entre "l'impasse du Fief du Moulin", la "rue de la Madeleine" et la "rue du Vieux Moulin".
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : B 472 à 476
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section AI

Données historiques

Histoire et archéologie

Le nom de terres de "la Magdeleine" est peut-être à mettre en rapport avec une "chapelle Sainte-Croix" qui a existé dans le "faubourg Saint-Jacques" et qui, selon l’historien Gustave Mignen, était placée sous l'invocation de sainte Marie-Madeleine[1].

Avant 1791, ces terres appartenaient à la cure de Saint-Jean de Montaigu. Lors de leur vente comme bien national, le 19 mars de cette année-là, il est précisé qu’elles sont alors situées sur le territoire de la paroisse de La Guyonnière[2].

Dans les années 1970, les terres de "la Magdeleine" ont commencées à être loties ; comme les terres voisines du "Fromenteau", de "la Charlopine" et des "Étatons", elles étaient en 2012 complètement urbanisées.

Ces constructions ayant été faites au coup par coup, sans réflexion d’ensemble ni, à plus forte raison, de vision urbanistique, un projet sur dix ans a été lancé en 2016, afin de donner de la cohérence à ce quartier, de mieux y utiliser l’espace et de le (re)structurer. La première action a été de lui donner un nom qui, à terme, englobera au-delà du "faubourg Saint-Jacques", l’ensemble du secteur sud-est de la commune : "les Hauts de Montaigu"[3].

Autres mentions

Une rue, sur ce secteur de Montaigu, porte aujourd'hui le nom de "rue de la Madeleine".

Illustrations

montaigu_magdeleine_2.jpg

montaigu_magdeleine_2.jpg


"La Magdeleine" en 1814 et en 1959.
Les premiers lotissements s’implanteront au début des années 1970,
époque de la démolition du
"Grand Moulin" voisin.
(environ 320 x 255 m,
© GEOPORTAIL)

[1]

Mignen (Gustave), Paroisses, églises et cures de Montaigu "Bas-Poitou", 1900, p. 4, note, et p. 151-152.

 
[2]

Idem, p. 97.

 
[3]

Montaigu Mag, magazine d’information municipale, n°91, févr. 2016, p. 6-7.

 

Nous écrire