Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Sallertaine > Maunic

Nature(s) du lieu

Catégorie : Château, logis, motte féodale Masquer
  • Nature : Château, logis, motte féodale
    Précision sur la nature du lieu : château

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Maunic, Mounic, Mauny, le Mauny : l'origine la plus probable est celle de Mau-nid, le mauvais nid, le mauvais endroit, nid se disant nic en patois. Toutefois, et notamment pour les cas où le "c" ne se prononce pas, Mauny pourait être l'équivalent de Magny. En dehors du département, on peut citer Monic, village, commune de Saint-André-sur-Sèvre (Deux-Sèvres).

Données historiques

Histoire et archéologie
Vieux château ou maison noble, avec porte monumentale. Ferme citée dans "La terre qui meurt" de René Bazin, sous le nom de la Fromentière. Le Mauny [sic] a appartenu à une branche de la famille Mourain, et, auparavant, à la famille Grellier de Maunic (aveu de la maison de Maunic, 1580, Beauchet-Filleau, t.IV, p.408).
Autres mentions
moulin; également : ferme

Nous écrire