Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Vendrennes > Monte-à-peine

Notice rédigée par : Simon Bonaventure

Nature(s) du lieu

Catégorie : Maison particulière Masquer
  • Nature : Maison particulière
    Précision sur la nature du lieu : maison rurale

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Montée, Monte-à-peine : Expression verbale signifiant "monte avec peine, avec difficulté" et s'appliquant à des routes, chemins, rues présentant une pente raide. À rapprocher de Montifaut (cf. ce mot). L'expression "à peine", courante au XVIIe s., se retrouve dans les auteurs classiques avec cette signification de difficulté et même de souffrance ("Je vous donne un conseil qu'à peine je reçois", Racine, Iphigénie). Actuellement, et surtout dans le langage populaire, "à peine" signifie "peu, fort peu". Une discussion ayant été soulevée dans Le Phare, en décembre 1939, au sujet de la rue Monte-à-peine des Sables-d'Olonne. Le Dr. Baudouin crut devoir affirmer (Le Phare, 14 déc.1939) que l'expression signifiait "terrain montant très peu, à partir du point où l'observateur est supposé placé". Le rédacteur des Sables-d'Olonne rétablissait quelques jours plus tard le sens véritable (Phare, 31 déc. 1939).


Nous écrire