Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Hermenault, L' > Moulin de Thué (le)

Nature(s) du lieu

Catégorie : Moulin non défini Masquer
  • Nature : Moulin non défini
    Précision sur la nature du lieu : moulin

Données historiques

Histoire et archéologie

François Faivre et Perrine Forgerit résident au moulin de Thué lors de la rédaction du contrat de mariage entre leur fille, Anne, et Jacques Renaud en 1691[1]; mais le projet de mariage est abandonné[2].

Un nouveau contrat de Anne avec Marc Bridonneau crée une communauté qui comprend les nouveaux mariés, les parents de Anne Faivre et ses frères et soeurs[3]. On suppose donc que Marc Bridonneau est également farinier. L'un des frères de Anne, Jean Faivre, épouse, en 1711 à Chaillé, Simone Naulet, fille de Mathieu Naulet, vivant meunier du moulin des Culasses à Chaillé[4]

Sources et références

Notice historique par Ph. Moreau (novembre 2021)

[1]

Arch. dép. Vendée, minutier de L'Hermenault, 3 E 40 6, Pierre Bouhier 1691-1692, 13 novembre 1691, vues 165-166/352.

 
[2]

Le contrat est cassé et le projet de mariage abandonné le 9 avril 1692 (Arch. dép. Vendée, même minutier, même liasse, vues 260-261/352

 
[3]

Même minutier, 3 E 40 7, 1693-1695, 2 juin 1694, vues 202-203/383.

 
[4]

Arch. dép. Vendée, état civil, Chaillé-les-Marais, B.M.S 1710-1713, 11 février 1711, vue 22/65. Voir également le fiche consacré au moulin des Culasses dans le Dictionnaire toponymique de la Vendée. 

 

Nous écrire