Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Moulin à vent Masquer
Titre Image
  • Nature : Moulin à vent
  • Localisation : Les "Moulins Nantais" étaient situés le long à droite (au sud) de l'actuelle "rue des Moulins Nantais".
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : A 53 et 57
    • Coordonnées cadastrales modernes : AD 224 et 238

Données historiques

Histoire et archéologie

En dehors du nom d’une rue donnant sur la route conduisant vers Nantes, "l’avenue Georges Villebois-Mareuil", il ne reste plus rien aujourd’hui des "Moulins Nantais". Dans les années 1780, ils sont indiqués sur la première édition de la carte de Cassini. Ils appartenaient alors aux seigneurs de Montaigu.

Le 16 septembre 1793, venant de Remouillé, Kléber qui participait à l'attaque de Montaigu par les troupes républicaines chargées de la répression, déplora la perte d’un officier "en voulant débusquer l'ennemi d'un moulin à vent, à l'entrée du faubourg [qui fut] jonché de cadavres de Rebelles"[1].

En février 1795, une visite pour adjudication de l’un de ces "Moulins Nantais" comme biens national, le décrit comme très dégradé et n’ayant plus grande valeur[2].

Sous le Second Empire, les deux "Moulins Nantais", relevés après la Révolution, furent rejoints par deux autres : le "moulin Chasseloup" et le "moulin Durand" s’ajoutèrent au "moulin Fayeau" (appartenant à Pierre Duret en 1814) et au "moulin Fonteneau" (appartenant à Jean-Baptiste Mauduit en 1814). Quelques décennies plus tard, la croissance des grands arbres du parc du "château des Rochettes" voisin leur masqua le vent ce qui favorisa leur disparition[3]

Illustrations

montaigu_moulins_nantais_1.jpg

montaigu_moulins_nantais_1.jpg


Les deux "Moulins Nantais" vers 1840, sur une gravure d’Octave de Rochebrune.
Sur le cadastre de 1814 : les deux
"Moulins Nantais"
qui passeront à quatre entre 1852 et 1870,
avec les noms de leurs propriétaires
(tableau d’assemblage du cadastre de 1814, environ 280 x 180 m).

[1]

Kléber (Jean-Baptiste), Mémoires politiques et militaires, édition 1989, p. 93.

 
[2]

Visite pour adjudication, 8 ventôse an III / 26 février 1795 (Arch. dép. de la Vendée : 1 Q 756).

 
[3]

Plan, état de sections et matrice du cadastre de 1814 (Arch. dép. de la Vendée : 3 P 146). 

 

Nous écrire