Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Chapelle-Hermier, La > Notre-Dame-de-Garreau

Graphies connues

Chapelle de Garaud (1824) source : cadastre napoléonien


Nature(s) du lieu

Catégorie : Église, établissement religieux Masquer
  • Nature : Église, établissement religieux
    Précision sur la nature du lieu : chapelle
  • Localisation : Située sur la D 42, en limite ouest de la commune et à l'intersection de deux anciennes voies romaines, l'une orientée ouest-est allant de Sion-sur-l'Océan à Saint-Georges-de-Montaigu, et l'autre, selon un axe nord-sud, allant de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu à Jard-sur-Mer[1].
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : A 562
    • Coordonnées cadastrales modernes : A 571

Etymologie

Garreau pourrait venir du latin "garratus" signifiant "pierre, caillou ou silex" (Du Cange). Le soubassement de la chapelle repose sur un sol rocheux propice à l'édification d'une telle construction.

Données historiques

Histoire et archéologie

L'apparition de la Vierge Marie en ces lieux serait à l'origine de la construction de la première chapelle. Celle-ci est antérieure au XVIIe siècle. L'édifice a subi des transformations importantes au fil des siècles. Un pèlerinage s'y déroule le premier dimanche de septembre,

[1]

BITTON, A. La voie romaine de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu à Jart. In : Annuaire départemental de la Société d'émulation de la Vendée. 1888, 3e série, vol. 8, p.124-127

BROCHET, L. Étude sur les voies romaines en Bas-Poitou et pays circonvoisins. In : Annuaire de la Société d'émulation de la Vendée. 1907, 5e série, vol. 7, p.101-201

 

Nous écrire