Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Poiré-sur-Vie, Le > Providence (la)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
Titre Image
  • Nature : Regroupement d'habitations
  • Localisation : "La Providence" se situe près du "Plessis", à 2 km à l’ouest-sud-ouest du bourg du Poiré-sur-Vie.
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section L, 2e feuille.
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section YX.

Données historiques

Histoire et archéologie

"La Providence" est un village qui a été créé entre 1846 et 1851 quand le cantonnier Louis Lachaire et sa famille ont construit à l’écart du gros village du "Plessis", une modeste maison qui existe toujours au début du XXIe siècle[1].

 

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, à l’exception du village de "la Grande Croix" qui en 1849 passa à la commune de Belleville, aucun lieu sur la vaste commune du Poiré ne portait de nom à connotation religieuse. Ce n’est qu’à partir de cette époque qu’y apparaissent des toponymes ayant cette particularité. En plus de "la Providence", ce sont : "l’Espérance" vers 1880, "Sainte-Marie" et "Saint-Pierre" vers 1885, "Saint-Louis" vers 1895, "Sainte-Anne" et "Saint-Joseph" vers 1900, "Saint-Jean" vers 1905, "Saint-Georges" et "Jeanne-d’Arc" en 1914, "Sainte-Madeleine" et "Sainte-Thérèse" vers 1955. "Le Pâtis Martin", créé vers 1875, a été appelé "Saint-Martin" cinq ans plus tard, puis a pris le nom de village de "l’Hiver" après 1905[1].

Pour les noms de saints attribués à ces villages, ils correspondent en général aux prénoms de leurs fondateurs, ou aussi à la manifestation de dévotions particulières, comme pour "Sainte-Anne", "Sainte-Marie" et "Sainte-Thérèse"[2].


En 2016, derrière un crépis très invasif, la première maison de "la Providence"
a gardé l’essentiel de l’aspect qu’elle avait au milieu du XIXe siècle,
quand elle a été fondée.
Par contre, en 2001 sur la carte de l’IGN, elle avait perdu son nom.

 

Autres mentions

Les cartes de l’IGN et Géoportail ont fait perdre son nom au village de "la Providence" pour lui attribuer celui de "la Vallée". Cette erreur résultant d’une vérification insuffisante sur le terrain, et se retrouve pour d’autres noms de lieux de la commune du Poiré-sur-Vie.

 

Sources et références

[1]

Voir ces villages dans les listes nominatives des recensements de la population (Arch. dép. de la Vendée : 6 M 280, 281, 282…), en particulier la liste de celui de 1851, p. 195. 

 
[2]

Voir, pour tous ces noms de saints, la mémoire des familles concernées (pour celles qui ont été enquêtées en 2016 : Grelier, Locteau, Mignet, Vrignon...).

 

Nous écrire