Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Poiré-sur-Vie, Le > Providence (la)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
Titre Image
  • Nature : Regroupement d'habitations
  • Localisation : "La Providence" se situe près du "Plessis", à 2 km à l’ouest-sud-ouest du bourg du Poiré-sur-Vie.
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section L, 2e feuille.
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section YX.

Données historiques

Histoire et archéologie

"La Providence" est un village qui a été créé entre 1846 et 1851 quand le cantonnier Louis Lachaire et sa famille ont construit à l’écart du gros village du "Plessis", une modeste maison qui existe toujours au début du XXIe siècle[1].

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, à l’exception du village de "la Grande Croix" qui en 1849 passa à la commune de Belleville, aucun lieu sur la vaste commune du Poiré ne portait de nom à connotation religieuse. Ce n’est qu’à partir de cette époque qu’y apparaissent des toponymes ayant cette particularité. En plus de "la Providence", ce sont : "l’Espérance" vers 1880, "Sainte-Marie" et "Saint-Pierre" vers 1885, "Saint-Louis" vers 1895, "Sainte-Anne" et "Saint-Joseph" vers 1900, "Saint-Jean" vers 1905, "Saint-Georges" et "Jeanne-d’Arc" en 1914, "Sainte-Madeleine" et "Sainte-Thérèse" vers 1955. "Le Pâtis Martin", créé vers 1875, a été appelé "Saint-Martin" cinq ans plus tard, puis a pris le nom de village de "l’Hiver" après 19051.

Pour les noms de saints attribués à ces villa-ges, ils correspondent en général aux prénoms de leurs fondateurs, ou aussi à la manifestation de dévotions particulières, comme pour "Sainte-Anne", "Sainte-Marie" et "Sainte-Thérèse"[2].

 

En 2016, derrière un crépis invasif, la première maison de "la Providence"
a gardé l’essentiel de l’aspect qu’elle avait au milieu du XIXe siècle,
quand elle a été fondée.
Par contre, en 2001 sur la carte de l’IGN, elle avait perdu son nom.

 

Autres mentions

Sur les cartes de l’IGN et et son site Géoportail "la Providence" a perdu son nom et c’est vue attribuer celui de "la Vallée". Une erreur se retrouvant pour d’autres noms de lieux de la commune du Poiré-sur-Vie, et résultant d’une vérification insuffisante sur le terrain.

 

Sources et références

(sauf mention contraire, les illustrations sont dues à M. Mignet)

[1]

Voir ces villages dans les listes nominatives des recensements de la population (Arch. dép. de la Vendée : 6 M 280, 281, 282…), en particulier la liste de celui de 1851, p. 195. 

 
[2]

Voir, pour tous ces noms de saints, la mémoire des familles concernées dont, pour celles qui ont été enquêtées en 2016, les familles Grelier, Locteau, Mignet, Vrignon...

 

Nous écrire