Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Montaigu > Remblai (le)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Voie de communication (rue) Masquer
Titre Image
  • Nature : Voie de communication (rue)
  • Localisation : Le "Remblai" est la partie sud de la rue Clemenceau, entre le château et la Caillauderie.
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : A 279, 280, 283, B 199, 200
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section AH

Données historiques

Histoire et archéologie

Dans la nuit du 10 au 11 novembre 1836, une crue détruisit le pont Jarlet, coupant quasiment l’accès à Montaigu par le sud, et donc la circulation sur la route de Nantes à La Rochelle. Le détour par le gué de la Robinière ou l’ouverture d’un passage le long de la Maine ne pouvaient être que des palliatifs. Le pont Jarlet fut reconstruit en 1837 mais le maire, Armand Trastour, décida de le compléter par l’établissement d’un lien direct entre la Grand’rue et le faubourg Saint-Jacques.

En 1856, un remblai fut édifié, comblant une partie de l’espace occupé autrefois par "l’étang du Château", bouchant aussi une partie des "Douves intérieures", et détruisant les fortifications situées en avant de l’entrée du Château[1].

Autres mentions

En haut de ce "remblai" et face aux nouvelles Halles édifiées alors, fut bâti "l’hôtel du Château" (ou "des Halles"), dans le style des constructions des faubourgs du Nantes de l’époque (toiture en ardoises, chiens assis en granit…).

Illustrations

montaigu_remblai.jpg

montaigu_remblai.jpg


En 1835, Montaigu vu du sud, avant la construction du remblai de 1856
(lithographie à partir d’un dessin d’Armel de Wismes) ;
à gauche, Montaigu en 2011, vu du même endroit 
avec le remblai et sa végétation masquant la ville et le Château ;
à droite, en haut du remblai "l’hôtel des Halles" vers 1910 (plus tard "hôtel du Château").

[1]

Mignen (Gustave), l'Ancien Montaigu, conférence du 13 mars 1910.

 

Nous écrire