Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Montaigu > Saint-Jacques (cure de)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Église, établissement religieux Masquer
Titre Image
  • Nature : Église, établissement religieux
  • Localisation : La "cure de Saint-Jacques" était située à l'arrière de l'église du même nom, c'est-à-dire à l'est du cimetière actuel.
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : B 608
    • Coordonnées cadastrales modernes : AK 216, 217

Données historiques

Histoire et archéologie

Dans le "faubourg Saint-Jacques", la "cure de Saint-Jacques" était située à l’extrémité de "l’impasse de l’église", près de l’entrée du cimetière auquel elle était adossée et dans lequel se trouvait "l’église Saint-Jacques"[1].

Incendiée avec le reste du "faubourg Saint-Jacques" sur ordre de Kléber, autour du 1er octobre 1793[2], ses restes furent vendus en septembre 1796 (fructidor An IV) comme bien national à un certain Pierre Fradet[3].

En 1814 et comme "l’église Saint-Jacques" voisine, elle était toujours en ruines qui ne furent semble-t-il pas relevées. Il n'en reste pas même des traces aujourd'hui.

Illustrations

montaigu_st_jacques_cure_3.jpg

montaigu_st_jacques_cure_3.jpg


Le "faubourg Saint-Jacques" sur le plan cadastral de 1814, section B (environ 345 x 230 m).
Les bâtiments en jaune étaient encore en ruine à cette date
et, comme tels, n’étaient pas imposables.
A gauche, façade en 2015 d’une des anciennes  maisons qui,
contrairement à la
"cure de Saint-Jacques" voisine,
fut relevée après les destructions de 1793 par les troupes révolutionnaires.

[1]

Plan, états de sections et matrice du cadastre de 1814 (Arch. dép. de la Vendée : 3 P 146).

 
[2]

Kléber (Jean-Baptiste), Mémoires politiques et militaires, édition 1989, p. 116-117.

 
[3]

Registre des ventes des Biens nationaux (Arch. dép. de la Vendée : 1 Q 203).

 

Nous écrire