Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Montaigu > Saint-Nicolas (métairie de)

Notice rédigée par : Maurice Mignet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Siège d'exploitation agricole Masquer
Titre Image
  • Nature : Siège d'exploitation agricole
  • Localisation : La "métairie de Saint-Nicolas" est située à l’extrémité ouest de l'actuelle "rue de Vieillevigne".
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : B 69
    • Coordonnées cadastrales modernes : AM 304 à 311

Données historiques

Histoire et archéologie

En 1814, le long du "chemin de Vieillevigne", la moitié des bâtiments de la "métairie (ou borderie) de Saint-Nicolas", étaient encore en ruine après qu’ils eussent été incendiés vingt ans plus tôt, en septembre 1793[1], Ils firent partie des nombreuses possessions acquises en août 1796 par l’ancien député de la Législative puis de la Convention Philippe-Charles-Aimé Goupilleau de Villeneuve, dit aussi "Goupilleau de Montaigu", aux dépens des possessions de l’ancien seigneur de Montaigu, Jacques Gabriel Le Clerc de Juigné, parti en émigration[2].

En 2012, "métairie de Saint-Nicolas"  était le dernier siège d’exploitation agricole encore en activité sur Montaigu. Pratiquant le maraîchage, elle était bien connue par ses ventes de légumes à la ferme, mais était inexorablement cernée par l’urbanisation.

Autres mentions

Au début du XIXe siècle, avec la "métairie de Saint-Nicolas" Philippe-Charles-Aimé Goupilleau de Villeneuve possédait, sur la commune de Montaigu, la "métairie du Haut-Bois" de ce même côté de la Maine et, de l’autre côté de la rivière la "métairie de l’Anglais".

Jointes aux autres métairies acquises sur les communes voisines, à celles héritées de la succession familiale, et à ses autres acquisitions, ces différentes propriétés lui avaient permis de devenir riche en quelques années, et de pouvoir  vivre de ses rentes dans son nouveau et vaste logis de l'actuel n°11 de la "rue Chauvinière" de Montaigu.

Illustrations

montaigu_st_nicolas_metairie.jpg

montaigu_st_nicolas_metairie.jpg


En 2012, le chemin de Vieillevigne ne passe plus
devant les bâtiments de la
"métairie de Saint-Nicolas",
un des derniers témoins d’activités agricoles sur la commune de Montaigu.

[1]

Plan, état de sections et matrice du cadastre de 1814 (Arch. dép. de la Vendée : 3 P 146).

 
[2]

Registres de ventes de biens nationaux (Arch. dép. de la Vendée : 1 Q B nat).

 

Nous écrire