Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Luçon > Saint-Sauveur et la Madeleine

Nature(s) du lieu

Catégorie : Église, établissement religieux Masquer
Titre Image
  • Nature : Église, établissement religieux
    Précision sur la nature du lieu : église
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales primitives : Section M, parcelle 294.
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : Section F1 de l'Hôpital, parcelle 493.
    • Coordonnées cadastrales modernes : Section AR parcelle 77.
    • Précisions : Englobée dans l'hôpital.

Etymologie

Précisions étymologiques générales
Madeleine : Magdalena, surnom de l'une des trois Marie de l'Évangile, native de Magdala. Ce nom a été donné à diverses localités de Charente, Alpes maritimes, Savoie, Haute-Garonne, etc., en raison, en général, des églises ou chapelles qui y avaient été érigées sous le vocable de "Sainte-Marie-Magdeleine". Le Dr. Holgan (Soc. Arch. de Nantes et Loire-Inférieure, 1921, p.LVI) écrit : "Les villages appelés Madeleine ne sont que d'anciens établissements hospitaliers pour lépreux". De même que les maladreries (cf. ce mot) étaient des établissements pour lépreux fondés par les frères de Saint-Lazare. Il est fort probable que, le plus souvent, les toponymes en "madeleine" rappellent plutôt la chapelle des lépreux que la léproserie elle-même.

Données historiques

Histoire et archéologie

Ancienne église de l'hôpital, fondée en 1400 : "une chapelle nommée St-Sauveur et la Madeleine"[1].

[1]

Dom Fonteneau, vol. 14, p. 393-398.

 

Nous écrire