Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Saint-Julien-des-Landes > Thibaudière (la)

Notice rédigée par : Gilbert Apart

Graphies connues

La Thibaudière source : Cassini


Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
Titre Image
  • Nature : Regroupement d'habitations
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales moderne : AO7/1161 à 1164
    • Précisions : Hameau

Données historiques

Histoire et archéologie

En 1823, le lieu n'est pas répertorié au cadastre de St-Julien-des-Landes, mais à celui de la commune voisine de Martinet (parcelles B4/1106 à 1109.) D'après les recensements, le lieu est une exploitation agricole qui, en 1856, appartient et est exploité par Louis Trichet. 

La Thibaudière et la famille Trichet disparaissent du recensement de Martinet en 1861, mais figurent à celui de St-Julien.

 

Le recensement de 1886, quant à lui, révèle qu'une nouvelle métairie a été créée dans le même environnement mais sur le territoire de Martinet et que le nom de la Thibaudière lui a également été attribué.

Cette homonymie perdure depuis lors.

Par ailleurs, les matrices cadastrales indiquent que la Thibaudière de Saint-Julien-des-Landes a perdu sa vocation agricole en 1946 en devenant un lieu de résidence.


Nous écrire