Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire des toponymes

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Résultat

imprimer la notice complète

Saint-Mesmin > Tuilerie (la)

Notice rédigée par : jteillet

Nature(s) du lieu

Catégorie : Regroupement d'habitations Masquer
Titre Image
  • Nature : Regroupement d'habitations
    Précision sur la nature du lieu : écart
  • Coordonnées
    • Coordonnées cadastrales napoléoniennes : section B3
    • Précisions : Cadastre de 1840
    • Coordonnées cadastrales modernes : B 03 (20 parcelles)
Photos de la nature de lieu
1840_2012_tuilerie.jpg

1840_2012_tuilerie.jpg


Extrait du cadastre de 1840 et photo en 2012 (cliché JTeillet)

Données historiques

Histoire et archéologie

Le 26 août 1608, la Tuilerie est citée dans le partage des successions de Georges de Vaudrey et de Jehanne du Plessis[1]. Cette tuilerie dépendant du château de St Mesmin la Ville, mais la fabrique de tuiles n'existait plus à la Révolution.

En 1794, la Tuilerie est brûlée par les colonnes de Grignon.[2]

En  1798, la Tuilerie (estimée à 58 livres – faisant 5 boisselées = 50 ares) est vendue à M. de Ters en même temps que toute l'ancienne seigneurie de St-Mesmin et de la Guierche (St-Amand) pour la somme de 10 409 livres (le 12 nivôse An 6).[2]

Le 9 août 1818, elle est revendue à MMrs François et Théodore Proust pour 300 000 francs[3].

 

 

[1]

Arch. Dép. du Maine-et-Loire, E 4114

 
[2]

Procès verbal d'estimation de la terre de Saint-Mesmin par J. Allard de la Resnière, expert - chapitre seize - n° 167 à 172 (original chez Mr Dupont de Chênefin - Saint-André-sur-Sèvre), copie aux Archives du Château de St- Mesmin, Dossier Estimation 1798

 
[3]

Actes de vente chez le notaire royal Viauld à Paris, original dans la famille Proust (M. Dupont de Chênefin, de St-André-sur-Sèvre), copie de l'acte de vente aux Archives du Château de St-Mesmin,  Inventaires 1714 et 1734 - vente 1818 - page 3 n°8 

 

Nous écrire